If you need a more accessible version of this website, click this button on the right. Switch to Accessible Site

WARNING

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Close [x]

Suivez-nous et restez à jour!

English

Parvovirus canin (CPV)

Le parvovirus est connu à travers le monde et provoque des maladies chez de nombreuses espèces d'animaux. Différentes souches de virus n'infectent que certains types d'animaux. Par exemple, le parvovirus canin ne contamine pas et ne provoque pas de maladie chez les chats. Le parvovirus félin, une souche différente du virus, cause un différent type de maladie connue sous le nom Panleucopénie féline.

Le Parvovirus canin a été identifié aux États-Unis en 1978. Accidentellement importé dans ce pays, les chiens américains n'avaient aucune immunité naturelle contre le virus et sa propagation fut rapide et dévastatrice, surtout pour les chiots.

Le virus est libéré dans l'environnement par les excréments des chiens infectés. L'infection se produit lorsque le virus est ingéré par un chien non-vacciné. Tous les chiens sont à risque, mais les chiots non-vaccinés sont particulièrement sensibles à cette maladie.

La plupart des chiens infectés du parvovirus ont des symptômes de léthargie, une perte d'appétit, de la fièvre, des vomissements et des diarrhées sévères, souvent sanglantes. La déshydratation se développe rapidement et peut être mortelle. La détection précoce et des traitements de support sont essentiels pour améliorer les chances de survie. Cela implique généralement plusieurs jours d'hospitalisation à la clinique vétérinaire avec des soins intensifs. De nombreux facteurs peuvent entrer en jeu dans le pronostic, mais même avec les soins appropriés, le chiot peut en mourir.

La vaccination et la propreté de l'environnement du chiot sont essentielles pour prévenir l'infection au Parvovirus. Votre vétérinaire saura concevoir un programme de vaccination adapté aux besoins particuliers de votre animal.