If you need a more accessible version of this website, click this button on the right. Switch to Accessible Site

WARNING

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Close [x]

Suivez-nous et restez à jour!

English

La leucémie félin et le SIDA félin

La Leucémie féline (FeLV) et virus de l'immunodéficience féline (FIV) peuvent être dévastateur pour votre chat. Encore plus inquiétant, de nombreux propriétaires de chats ne connaissent même pas l'existence de ces deux maladies félines importantes et mortelles. Invisibles aux défenses de l'organisme, les rétrovirus peuvent rester dormant pendant des mois voire des années. Ces virus ont l'ARN comme matériel génétique, mais possèdent la possibilité de basculer l'ARN en ADN, en insérant l'ADN dans le génome de l'hôte. Parmi les autres rétrovirus, on retrouve le VIH, la cause du SIDA humain.

Comme le virus du sida, la leucémie féline et le FIV entravent le système immunitaire, rendant le chat plus sensible aux infections courantes. La leucémie féline est associée à plus de maladies et de décès que tout autre agent infectieux chez les chats. Bien que pas vraiment un cancer, elle peut entraîner plusieurs types de cancer chez votre chat. La leucémie féline est considérée comme une maladie de contact, généralement transmise par contact direct entre les chats, comme le toilettage ou le partage des bols d'eau. Les chattes enceintes ou qui allaitent peuvent aussi transmettre le virus à leurs chatons. Des études estiment la prévalence de la leucémie féline aux États-Unis à deux à trois pour cent de la population des chats, ce qui signifie que 1,5 à 2,5 millions de chats sont porteurs et transmettent le virus.

Le virus FIV est moins fréquent mais près d'un million de chats en Amérique du Nord en sont infecté. Typiquement propagé par les batailles, le virus du FIV est transmis par une morsure entre 2 chats hostiles. Cependant, il est important de mentionner que la maladie ne se transmet pas des chats aux humains.

 

Les chats porteurs d'une de ces 2 maladies peuvent présenter aucun symptôme. En fait, en raison de la capacité de ces virus de se cacher dans les cellules, de nombreux chats peuvent passer des années sans aucun symptôme apparent. Cela peut être un problème lorsqu'un nouveau chat est introduit dans votre demeure ou si votre chat se sauve de la maison pour quelques jours. Votre vétérinaire recommande de tester votre char régulièrement. Le test de dépistage est considéré comme le pilier de la prévention de la transmission de ces deux maladies. Tout chat malade doit être testé, indépendamment des résultats négatifs qu'il a pu avoir précédemment.

Heureusement, il y a de bonnes nouvelles. Tout d'abord, ces deux virus sont incapables de survivre hors du corps pendant de longues périodes de temps, ce qui rend la transmission provenant de l'environnement peu probable. Deuxièmement, il est possible que, même atteint de l'une de ces maladies, qu'un chat puisse vivre pendant de nombreuses années. Enfin, dans certains cas, la vaccination peut aider à prévenir la propagation de ces maladies. Les recommandations antérieures sur la vaccination ont réduit l'incidence de la leucémie féline et les lignes directrices actuelles encouragent les tests et les protocoles de prévention . Bien que les vétérinaires recommandent fortement de tester les chats pour ces deux maladies avant la vaccination, ces vaccins ne doivent être utilisés que chez les chats qui sont à risque. Votre vétérinaire vous aidera à prendre la bonne décision quant à la nécessité de vacciner votre ami félin.


La leucémie féline (FeLV) et le sida félin (FIV) en résumé :

* La leucémie féline (FeLV) et le sida félin (FIV) sont deux maladies très graves pour les chats.
    * Les deux maladies perturbent le système immunitaire, permettant à d'autres infections et même des cancers d'affecter votre chat.
* Ces virus peuvent se cacher dans les cellules de votre chat et éviter la détection pendant des mois ou des années. Votre chat peut ne jamais présenter de symptômes ou de signes.
    * Environ 3 à 4 millions de chats, ou 2 à 3% de la population de chats en Amérique du Nord, sont infectés par l'une ou par les deux maladies.
    * La leucémie se transmet par le toilettage mutuel et le partage de la nourriture / des bols d'eau. Elle
est plus fréquente dans les ménages multi-chats.
    * Le sida félin est le plus souvent transmis par les combats entre chats, donc plus susceptible de se répandre chez les chats d'extérieur.
    * Aucune de ces maladies peuvent se transmettre à l'homme. Ces virus sont apparentés au virus du SIDA humain mais ne peuvent pas vous infecter.
    * Tous les chats devraient être testés pour les deux maladies.
* Discutez avec votre personnel vétérinaire sur la façon de garder votre chat en sécurité et d'éviter les facteurs de risque.